Don’t trust the b**** sur Netflix Canada

Si vous cherchez un sitcom super léger pour profiter à fond de vos journées de fatigue, Don’t trust the b est pour vous. Préparez-vous à voir des scènes totalement absurdes et des gens superficiels.

Commençons par dire que cette série est absolument savoureuse. L’humour de très mauvais goût côtoie le glamour new-yorkais dans un équilibre parfait. Malheureusement pour nous, ABC l’a annulée après deux saisons, mais on peut quand même savourer plusieurs épisodes sur Netflix Canada, enfin.

Le personnage principal est joué par Krysten Ritter, qui a aussi joué dans Breaking Bad, Veronica Mars et Gilmore girls, pour ne nommer que ceux-là.

L’histoire

Don’t trust the b commence brutalement. On comprend que Chloé se tape le fiancé de June, les fesses dans son gâteau de fête. On comprend aussi que June est passée de la campagne à New York et a immédiatement perdu son travail et son appartement. Elle a dû se résoudre à déménager chez Chloé qui semble être la pire colocataire du monde.

Chloé est une magnifique fille malhonnête et snob qui fait tout pour se débarrasser de June, mais finit par s’y attacher. Le reste de la série est l’histoire de deux colocataires coincées entre une vie mondaine et des voisins qui devraient être surveillés par la police.

Les voisins sont effectivement étranges

D’abord, il y a Eli Webber, le voisin un peu pervers qui est installé à sa fenêtre en permanence pour parler à Chloé et June.

apt23-00013

Dans l’appartement d’à côté, c’est Robin qui fantasme sur Chloé depuis qu’elle a été sa colocataire. Elle ferait absolument n’importe quoi pour passer un peu de temps avec elle.

Parmi les autres personnages, on retrouve :

  • Mark Reynolds, le collègue de June au café
  • Le père de Chloé en crise de la quarantaine
  • La mère de Chloé en chaise roulante
  • James Van Der Beek qui joue son propre rôle et qui s’aime beaucoup

Tous ces gens font beaucoup de blagues étranges à caractère sexuel. Ce n’est donc définitivement pas une série pour enfants. Par contre, c’est la solution parfaite pour des parents stressés qui ont besoin de se détendre un peu. En plus, malgré son nom anglais, Don’t trust the b est disponible en français (et la traduction est bonne).

Pour vous donner une idée de l’absurdité, je vous laisse avec la scène la plus drôle de la saison 2.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *