La domotique, c’est pour tout le monde

Bien des gens sont convaincus que le contrôle à distance du domicile est un concept futuriste réservé à l’élite. Pourtant, la domotique est d’ores et déjà accessible à tous.

Jusqu’à tout récemment, le contrôle des appareils à partir d’un téléphone intelligent n’était que pure fantaisie. C’est peut-être la raison pour laquelle 82 % des Québécois affirment qu’ils aimeraient se procurer plus de produits domotiques, mais que 77 % d’entre eux croient que ces produits sont hors de portée, selon un sondage mené par Future Shop en 2014.

Pourtant, il est maintenant possible de contrôler la plupart des appareils de votre maison à partir de votre tablette ou de votre téléphone intelligent, grâce au WIFI, à un réseau électrique ou à des ondes radio. Vous pouvez contrôler les stores électriques, le cinéma-maison, la porte de garage, l’éclairage, le système d’alarme ou même votre cafetière d’un simple clic sur votre appareil.

Est-ce qu’il faudrait acheter tous les appareils électriques de nouveau?

C’est une question que bien des propriétaires se posent, et la réponse est non. Il est possible de brancher un module entre la prise murale et le fil de votre machine qui permettra à n’importe quel appareil de faire partie de ce réseau que vous contrôlerez du bout des doigts. Une fois que ce sera fait, vous pourrez préparer des scénarios qui lanceront les appareils dont vous avez besoin à votre réveil, par exemple, ou gèreront l’éclairage et la télésurveillance pendant vos vacances.

Une utilisation spécialisée

Très pratiques pour le commun des mortels, ces systèmes sont d’autant plus intéressants pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite qui redécouvrent, grâce à cette technologie, un niveau d’autonomie qui semblait perdu à jamais. Dans ce contexte, la domotique devient une aide personnalisée et précieuse qui permet de gérer les communications, la sécurité, les déplacements et même l’entretien quotidien de la maison facilement et dans un confort absolu.

Alors pourquoi est-ce qu’on en parle si peu?

L’équipement de base et l’installation représentent une dépense relativement importante si on considère que la domotique est un luxe. C’est souvent pour cette raison que les consommateurs hésitent à se lancer. Pourtant, les économies d’énergie à elles seules font de la domotique un investissement intéressant.

Un autre frein au développement provient du fait que les sites web destinés à la domotique utilisent encore un vocabulaire très technique, ce qui peut sembler repoussant pour beaucoup d’utilisateurs potentiels.

Tout récemment, Apple a manifesté son intérêt pour la domotique en établissant des partenariats avec plusieurs compagnies et en lançant le nouveau Homekit. Avec les moyens qu’ils ont, peut-être qu’ils parviendront à démocratiser la technologie et à donner à la domotique le souffle dont elle a besoin pour se rendre dans toutes nos maisons, qui sait?

C’est définitivement un dossier à suivre. En attendant, vous pouvez suivre quelques geeks qui s’amusent à personnaliser leur environnement de manière moins… Comment dire? Plate? que ce que nous sommes habitués de voir en domotique.  Geeek, entre autres, vous explique ici comment faire en sorte qu’un Karotz surveille votre consommation d’électricité.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *