Social.mom : un réseau social juste pour les mamans

Je l’ai dit plus souvent qu’à mon tour, quand un réseau social est coté en bourse, il est temps d’en changer. Pour nos petites mères, Social.mom est une chance en or de délaisser un peu Facebook ! C’est un réseau spécialement destiné au côté féminin de la vie de famille.

 

C’est spécial d’être une mère sur les réseaux sociaux.

Quand on devient maman, on a souvent la larme à l’œil, on s’émerveille devant des syllabes mal prononcées et on parle d’irritation et de morve. C’est normal pour nous, mais ce l’est moins pour nos amis célibataires. Et ils nous font parfois comprendre que tout le monde n’a pas envie de lire des histoires de couches pendant le dîner ou de voir mille photos de bébé par jour.

Pourtant, nos enfants sont au centre de nos vies. Ils sont aussi ce qu’on a de plus précieux. On veut en parler, mais à qui ?

Eh bien Audrey Poulin a décidé de ne pas se laisser pousser dans un coin. Pour aider les mamans à vaincre la solitude, elle a créé Social.mom, un réseau social pour mamans seulement.

 

L’idée et la sécurité de Social.mom

Social.mom, c’est une application similaire à Facebook sur laquelle vous pourrez partager vos recettes de purées, poser des questions et parler de prénoms sans gêne. C’est un lieu d’échange sécuritaire où chercher des trucs et discuter.

Vous pouvez y partager des choses de manière privée ou publique, un peu comme sur Facebook.

En gros, selon Audrey, Social mom est une façon de mettre en application le proverbe « il faut tout un village pour élever un enfant ». D’ailleurs, elle vous l’explique ici :

 

https://social.mom/fr/videovoicemail.html

 

Pour s’inscrire

Pour que le réseau fonctionne, il faut qu’il regroupe le plus de gens possible. Si elle vous intéresse, je vous invite donc à vous y inscrire en téléchargeant l’application dans l’App Store. Une version Android sera également disponible dans quelques semaines.

Pour l’instant, l’app semble destinée uniquement aux Québécoises, mais la fondatrice m’a assuré que ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle tende plus officiellement la main aux mamans de par le monde. N’hésitez donc pas à créer votre page, où que vous soyez.

Il faudra donner une adresse courriel et un numéro de téléphone pour s’inscrire, mais la fondatrice m’assure qu’elle n’enverra jamais de messages texte. C’est simplement pour envoyer un numéro d’activation unique et éviter les faux comptes.

 

Est-ce que j’entends « Et les papas, eux ? » ?

Social.mom a vraiment été développé pour que les mères puissent parler de leurs problèmes personnels sans gêne avec d’autres femmes qui ont vécu la même chose. Mais une autre version pour les hommes est déjà en développement. Jeunes pères, ne vous inquiétez pas, David s’en charge.

Et c’est tout! Je souhaite la meilleure des chances à Audrey et je vous attends sur Social.mom avec ma tête de lama.

 

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *