Swift Playgrounds : enseigner la programmation aux enfants

Tous les enfants devraient apprendre une base de programmation. C’est tellement utile et il y a tant de langages à apprendre qu’ils auraient tout avantage à commencer tôt. Apple l’a compris et vous propose Swift Playgrounds.

Je l’ai essayé, voici ce que ça donne.

Qu’est-ce que c’est, Swift ?

Swift est le langage de programmation créé par Apple pour développer des apps iOS, Mac, Apple TV et Apple Watch. C’est donc un langage qui peut potentiellement être très utile, voire rentable, pour quelqu’un qui a beaucoup d’idées et un peu de temps. Et ça, c’est la définition même d’un adolescent. C’est une des raisons pour lesquelles c’est aussi intéressant de l’enseigner à des jeunes.

Comment ça marche ?

Concrètement, l’application vous explique les commandes qu’il faut entrer pour accomplir une action. C’est d’ailleurs une des premières, sinon la seule application d’apprentissage où il faut entrer des lignes de code.

On y commence à très petits pas, pour bien intégrer les notions. Dans le premier tableau, par exemple, il faut faire avancer un personnage, lui faire monter une marche et attraper quelque chose.

Swift_exercice_un

Mine de rien, ces exercices très simples permettent d’apprendre les commandes par cœur, mais aussi de prendre conscience des bases comme le concept d’exécution séquentiel d’un programme. Par exemple, dans le premier exercice, on comprend qu’il faudra faire avancer le personnage de case en case avec une commande chaque fois. Il ne continuera pas à marcher tout seul et le programme ne devinera rien de ce qu’on ne lui indiquera pas.

Un besoin criant

À l’école de ma fille, un professeur a décidé de donner un cours parascolaire de programmation. Vingt-quatre heures plus tard, il avait atteint son quota d’élèves. J’en conclus que le désir d’apprendre est là.

Pourquoi est-ce que le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur n’offre pas encore de programme d’informatique, d’abord, me demanderez-vous? Je savais que vous feriez ça, alors je leur ai posé la question.

Ils m’ont répondu :

“Le programme de formation québécoise permet aux écoles de mettre en place des initiatives locales, dans certaines écoles, qui proposent des projets offrant des occasions d’apprendre à coder. À titre d’exemple, certaines activités liées à la robotique permettent aux élèves de s’initier à des concepts liés à la programmation.

Par ailleurs le Ministère suit avec intérêt les initiatives du milieu au Québec, celles des écoles canadiennes et des projets de ce genre à l’international.”

On peut donc supposer que le MEES est prêt à lancer son propre programme quand le mouvement international prendra forme. En attendant, en utilisant Swift Playgrounds avec vos enfants, vous serez prêts à les aider quand ce jour arrivera.

Toujours utile de savoir programmer

Ça fait très longtemps que l’apprentissage des bases de l’informatique est utile. Quand j’étais très jeune, c’était le Basic qui servait à animer des chauves-souris sur Commodore 64. Cet ordinateur n’avait presque pas de mémoire, les possibilités étaient très minces et les commandes étaient bien moins pratiques qu’aujourd’hui. Il n’y avait pas non plus de souris et la chauve-souris avait l’air de ceci : / o \.

commodorebasic

Cet apprentissage m’a quand même été bien utile pour la suite. Je comprends maintenant ce qui se passe en arrière-scène quand j’utilise une application et j’ai pu me débrouiller seule pour régler des problèmes avec les ordinateurs que j’ai eu depuis.

Plus le temps passe, plus ces connaissances me sont utiles et à mon avis, l’apprentissage des différents langages informatiques sera un jour aussi utile que bien des matières scolaires. Je vous encourage donc fortement à apprivoiser cette application avec vos enfants.

Ces connaissances leur seront bien utile plus tard, et elles les aideront également avec les exercices scolaires de résolution de problèmes.

D’ailleurs, rien ne vous empêche de l’essayer aussi. Vous trouverez Swift Playgrounds ici.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *