Vous ne devinerez jamais ce que la littérature a fait avec le clickbait

Le clickbait agace à peu près tout le monde. C’est vrai que c’est agaçant de voir quelqu’un jouer avec notre curiosité pour quelques clics. Mais quand c’est pour la bonne cause, on pardonne plus facilement.

Le pire c’est que ça fonctionne, le clickbait

Et j’imagine que c’est encore pire pour les enfants et les jeunes. Tout le monde veut savoir ce qu’il n’a pas deviné comme remède infaillible. Tout le monde veut savoir ce qui arrive à la mère qui échappe son bébé. Et qui ne se demande pas ce que Brad Pitt a fait pour mériter ce qu’il mérite… même si on ne sait pas encore ce que c’est?

De nombreuses compagnies ont d’ailleurs fait fortune avec ce concept. Parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence, le fait d’être agacé n’empêche pas les gens de cliquer. Certaines personnes iront même jusqu’à cliquer sur plusieurs liens. Certains accepteront même de passer par des sites intermédiaires. D’autres regarderont des galeries au complet avant d’apprendre que Brad Pitt et Angelina Jolie ne sont plus ensemble et de s’exclamer “Oui, mais je le savais!”.

Quand la littérature s’y met

L’automne dernier, une librairie de Dallas appelée The Wild Detective a même décidé de s’en servir comme méthode publicitaire et les résultats sont hilarants. La campagne s’appelle Litbaits et mène vers des classiques entiers disponibles au grand public (en anglais). Le slogan est “Vous avez craqué pour le lien, maintenant, craquez pour le livre”.

Chaque livre y est présenté avec un titre très racoleur, un peu comme les 3 00 000 de titres qu’on peut trouver sur Internet.  Par exemple, on peut y lire “Une adolescente séduit un adolescent et le pousse au suicide” en parlant de Roméo et Juliette.

C’est merveilleux! J’ai trouvé que c’était une excellente façon d’utiliser les faiblesses de chacun pour la bonne cause. J’ai donc décidé de vous en parler, au cas où l’idée plairait à nos librairies indépendantes en difficulté. Ce serait une meilleure façon de nous instruire que les autres clickbaits en tout cas.

Et vous, avez-vous tendance à cliquer sur ces liens pour les curieux?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *